APPEL A PROJET C’EST MON PATRIMOINE – PARCOURS NON ORDINAIRES

Dans le cadre de l’appel à projet « C’est mon patrimoine » mis en place par le ministère de la culture, Ancrages propose de redécouvrir le quartier de la Belle de mai, par le regard que lui portent les jeunes qui y vivent.
Ces parcours non ordinaires renvoient à un rapport différent à la ville, liant l’Histoire au présent.

À travers un cycle d’ateliers pédagogique, d’expositions itinérantes, de visites guidées, de balades patrimoniales participatives et d’ateliers de cartographie numérique, les participants sont invités à questionner le rapport qu’ils entretiennent aux lieux.

Devenant eux-mêmes acteurs de la diversité des patrimoines, les jeunes alimentent leur propre carnet de voyage et leurs parcours avec une cartographie participative.

L’identité visuelle a été réalisé dans l’esprit « pochoir » qui était et est toujours une caractéristique de la signalisation de l’industrie et des usines. Elle est aussi utilisé pour la diffusion des messages de luttes sociales que ça soit directement sur les murs, des panneaux ou des affiches.

L’idée de base était de mettre en place cette singularité, car le quartier de la Belle-de-Mai, était à une époque un quartier industriel et de forte lutte sociale.

Réalisation d’un carnet de voyage ou sont référencés les étapes de ce parcours non ordinaires avec des encadrés ou les jeunes voyageurs peuvent écrire leurs ressentis ces lieux qui font grandement parti du patrimoine Marseillais et surtout celui du quartier de la Belle-de-Mai.

Atelier cartographie numérique avec l’application libre UMAP dans les locaux d’ EMMAÜS CONNECT de Marseille.

Découvrir la cartographie en ligne et retracer à l’aide d’une application numérique, la balade patrimoniale « la Belle-de-Mai » en l’alimentant de sources multimédias

Réalisation d’une restitution en vidéo de ce « parcours non ordinaire » déstinée aux jeunes acteurs de ce projets et aux partenaires.